Faites attention à la grippe pendant la grossesse

Quoi de pire que d’être grippée lorsqu’on tombe enceinte ? Beaucoup de femmes vous le diront et même moi en tant qu’homéopathe. L’hiver venu, nous sommes en effet nombreux à succomber à cette maladie. Si elle n’est que bénigne en temps normal, en période de grossesse, la grippe devient un vrai casse-tête qui peut entraîner même des complications pour la mère et l’enfant.

C’est un virus ravageur pour les personnes fragiles, je préconise de passer à des solutions alternatives comme l’homéopathie afin de ne pas avoir à utiliser les médicaments dits classiques.

L’homéopathie pour soigner une grippe durant la grossesse

L’homéopathie permet de soigner une maladie en traitant le mal par le mal. En effet, elle fait appel à des doses diluées en quantité infinitésimales de la substance qui provoque la maladie. L’homéopathie est une alternative naturelle aux traitements allopathiques, je conseille de l’utiliser  pour ne pas avoir à subir les éventuels effets secondaires qu’on peut avoir avec les médicaments.

Comment soigner la grippe de la femme enceinte avec l'homéopathie

L’homéopathie est tout aussi efficace en plus de ne pas créer de phénomène d’accoutumance. Le fait de développer une grippe lors d’une grossesse est dangereux et peut être la cause de nombreux troubles. Par exemple, une fièvre élevée et non maîtrisée peut provoquer une fausse couche ou alors des contractions prématurées. En outre, les troubles respiratoires peuvent faire leur apparition. Il est ainsi primordial de traiter rapidement la grippe avec des traitements homéopathiques mais sur prescription d’un spécialiste.

Détecter une grippe chez la femme enceinte

Une femme enceinte grippée présente finalement les mêmes symptômes ou presque qu’une femme normale. Toutefois, je tiens à rappeler les principaux symptômes afin de mieux se préparer. Tout d’abord, il faut savoir qu’une grippe se manifeste par une période d’incubation de 2 à 5 jours. Une fois cette période passée, la patiente peut alors contracter une fièvre avec une température qui peut atteindre les 40°C.

Comment soigner la grippe de la femme enceinte

Comme je l’ai dit précédemment, c’est cette fièvre qui est la plus risquée dans votre état, aussi bien pour la patiente que pour le bébé qu’elle porte. En plus de la fièvre, j’ai l’habitude de voir chez les patientes des symptômes comme le frisson, les courbatures, le nez bouché, la toux sèche, les douleurs dorsales, des céphalées ou encore un coup de fatigue généralisée.

La grippe de la femme enceinte et l’homéopathie

L’homéopathie est une méthode naturelle pour se soigner, je conseille fortement son utilisation pour prévenir et soigner la grippe. La femme enceinte coure moins de risques en utilisant cette méthode au lieu de passer par les voies dites « normales ».

Comment soigner la grippe de la femme enceinte

Dans le cadre de mes prescriptions en la matière, plusieurs de mes patientes ont ainsi bien voulu témoigner.

« Mon médecin traitant homéopathe m’a prescrit 4 granules d’Influenzinum 7CH à prendre le lundi et le jeudi ainsi que 4 granules de Yersino 7CH à prendre le mercredi et le samedi. Pour moi, c’était plus facile pour éviter de contracter une grippe, car je sais qu’étant enceinte mon corps est plus enclin à recevoir le virus de la grippe. J’ai compris que cette maladie, qui d’habitude reste bénigne, peut fragiliser encore plus mon état. » Marie-Line a préféré se prémunir en utilisant des méthodes homéopathiques. En alternative à ce type de traitement, la prise d’Oscillococcinum peut aussi être efficace. Ce traitement homéopathique doit être pris dès les premières apparitions de grippe. Je dirai que la meilleure période pour prévenir la grippe est aux environs du mois de novembre quand l’hiver commence à frapper à nos portes.

Marjorie 32 ans : « J’étais déjà grippée depuis quelques jours quand je suis allé consulter mon médecin homéopathe. Présentant déjà tous les symptômes de la grippe, il m’a prescrit de l’Oscillococcinum à prendre de manière quotidienne matin et soir pendant 1 à 3 jours. En complément, du Paragrippe en comprimé à sucer toutes les heures le premier jour et toutes les deux heures après. Du Boripharm N°1 à raison de 4 granules 4 fois par jour et de l’homéogrippe 1 ou 2 comprimés toutes les heures. » Je me suis sentie mieux rapidement.

Lorsque la grippe s’aggrave, je préfère ajouter de l’Eupatorium pour les courbatures intenses et l’agitation, du Gelsemium pour les états fébriles à raison de 4 granules 5CH 3 à 4 fois par jour et en dehors des repas.

Comment soigner la grippe de la femme enceinte

Notez en outre que l’état grippal peut certes partir, mais certains symptômes peuvent continuer à affecter la femme enceinte. Dans ces cas-là, je prescris alors de l’Influenzinum 15CH par semaine pendant 11 mois à raison d’une dose quotidienne.

Opter pour un traitement homéopathique ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et de médicaments allopathiques, surtout en ce qui concerne le traitement spécifique de la maladie. C’est pour cette raison que je n’arrête pas de répéter à mes patientes de ne pas faire une automédication et de bien consulter pour avoir l’avis d’un autre professionnel.