Dites STOP aux boutons de chaleur de votre bébé

Que ce soit en été ou en hiver, bébé s’expose à de nombreux problèmes de santé. Bien qu’ils soient bénins dans la majorité des cas, les boutons de chaleur peuvent être disgracieux et affecter de nombreuses zones de la peau de bébé.

Médecin privilégiant l’homéopathie et intervenant auprès des femmes et des enfants, je suis à votre disposition pour le traitement des différentes affections cutanées subies par votre bébé.

Les boutons de chaleur : pourquoi ?

Ayant suivi un parcours de médecin généraliste, j’ai toujours souhaité venir en aide aux femmes enceintes et aux enfants, ce qui m’a encouragé à opter pour l’homéopathie. Cette branche de la médecine traditionnelle propose des traitements naturels adaptés aussi bien aux adultes qu’aux enfants.

Contrairement aux médicaments classiques, les remèdes homéopathiques n’entrainent aucun effets secondaires pourtant, leur efficacité n’est plus à prouver dans le traitement de certaines affections, notamment celles cutanées.

Durant les grosses vagues de chaleur, il n’est pas rare que les nouveau-nés présentent de petits boutons rosés accompagnés de rides, sur certaines parties de leur corps.

Ces petites cloques de la taille d’une tête d’épingle sont causées par une transpiration abondante et une accumulation de sels et d’acides organiques. Lorsque la peau de bébé est en contact avec ces substances pendant une durée plus ou moins conséquente, elle subit des rougeurs et des irritations.

Cependant, il faut savoir que les boutons provoquent rarement des démangeaisons et sont plus disgracieux que dangereux.

STOP aux boutons de chaleur

Dans certains cas, les boutons de chaleur apparaissent lorsque les pores de la peau de l’enfant sont obstrués et empêchent l’évacuation de la sueur.

En règle générale, les cloques font leur apparition dans des zones, telles que les tempes, le cuir chevelu, le cou, la poitrine ou le ventre.

A titre d’information, une forte chaleur peut affecter le confort du nourrisson et il n’hésite pas à le montrer. Si vous remarquez des gestes inhabituels parmi lesquels on peut citer des coups de pied répétés ou de grands mouvements de bras, il se pourrait que votre bout de chou ait trop chaud et que des boutons se soient formés dans certaines parties de son corps.

Des traitements naturels pour éliminer les boutons de chaleur

Plutôt que d’utiliser des crèmes pouvant aggraver les irritations et agresser la peau de bébé, je conseille l’administration de 3 granules de Graphites 7CH dilués dans un petit biberon. La prise de ce remède homéopathique peut s’effectuer de 2 à 3 fois par jour, dans le cas où les symptômes persistent.

Outre Graphites 7CH, le Natrum Carbonicum peut aider bébé à supporter davantage la chaleur et limiter les risques de diarrhées.

Pour accélérer la disparition des cloques, je préconise l’application d’huile de Millepertuis diluée avec une autre huile végétale les zones affectées.

Dans certaines situations, il est également recommandé d’offrir un petit massage au liniment oléo-calcaire et de laver le petit bout de chou avec du savon d’Alep ajouté à un lait hydratant.

Je souhaite vous informer que l’efficacité de ces traitements dépend en grande partie de l’hydratation de votre enfant.

STOP aux boutons de chaleur

Pour savoir si votre bébé subit une déshydratation, il vous faut surveiller certains signes : urine foncée, urine peu abondante (bébé mouille moins de 4 couches en 24 heures), peau sèche, yeux creux, difficulté respiratoire, température élevée, vomissement, etc.

Les reflexes à adopter en cas d’apparition de boutons de chaleur

Si les traitements homéopathiques peuvent accélérer l’élimination des cloques causées par la chaleur, je recommande fortement l’adoption de quelques réflexes afin de rafraîchir rapidement votre enfant.

L’idéal est d’offrir environ deux bains d’eau tiède à bébé (matin et soir), dès que les premiers boutons font leur apparition.

Pour rafraîchir efficacement le petit bout de chou, je vous conseille de mettre une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans la bassine.

Toutefois, si votre enfant a de la fièvre ou présente d’autres symptômes qui peuvent indiquer une infection virale ou bactérienne, évitez les petites séances de bain  et tournez vous vers d’autres méthodes de rafraîchissement.

Ensuite, il faut s’assurer que son environnement n’est pas soumis à une forte chaleur. Je vous conseille d’enlever ses vêtements (sauf sa couche), pour qu’il puisse profiter d’un peu de fraîcheur.

STOP aux boutons de chaleur 
Dans le cas où il doit se couvrir, privilégiez les vêtements légers constitués essentiellement de tissus naturels comme le coton qui absorbe la transpiration.

L’installation d’un ventilateur dans son aire de jeu est également efficace pour réduire les risques d’apparition de boutons et fournir un environnement suffisamment frais à bébé. Cependant, je vous conseille de le tenir éloigné du petit.

Durant vos déplacements, prévoyez une gaze ou une serviette douce dans votre sac. En cas de grosse chaleur, humidifiez-la gaze et appliquez-la pendant quelques minutes sur la peau de votre enfant pour lui fournir un peu de fraîcheur.

Séchez ensuite les différentes parties de son corps avec une autre serviette sèche, en évitant de frotter.

Prévenir les boutons de chaleur en protégeant bébé des piqûres d’insectes

Dans l’optique de protéger son enfant des piqûres de moustiques, on a tendance à couvrir notre bébé ce qui peut favoriser l’apparition des boutons de chaleur.

Les moustiquaires peuvent être d’excellentes solutions, mais il n’est pas toujours évident de bénéficier de la protection de ce type d’équipement, surtout lors de nos déplacements.

Pour réduire grandement les risques de piqûres tout en offrant un peu de fraîcheur à bébé, je vous conseille d’opter pour des vêtements légers suffisamment longs de couleurs pâles et de manière à pouvoir couvrir ses pieds et ses bras.

Dans la majorité des cas, les insectes reconnaissent leurs victimes par leurs odeurs. Pour que le petit bout ne soit pas la cible des moustiques, je vous recommande également de le laver avec des produits non-parfumés.

STOP aux boutons de chaleur

Les produits anti-moustiques sont à bannir puisqu’ils peuvent être nocifs pour votre enfant. Si les insectes n’hésitent pas à l’attaquer malgré les différentes mesures mises en place, portez-le afin que vous puissiez mieux le protéger.

Si vous disposez d’une poussette, vous pouvez empêcher les attaques grâce à un protège moustique ou une moustiquaire universelle.

×